19 novembre 2020

L'information à portée de clic

Comment faire pour ouvrir un kebab ?

Comment faire pour ouvrir un kebab ? 1

Le kebab est réputé pour sa grande rentabilité. Dans un pays comme la France, il connait un succès phénoménal qui ne laisse personne indifférente. En effet, au niveau de l’Hexagone, plus de 11 000 restaurants typiquement kebab sont répertoriés. Et ce nombre devrait évoluer car bon nombre de personnes s’intéresse à ce domaine et aimerait ouvrir leur propre kebab. Mais souvent le seul hic est qu’elles ne savent par où commencer. Eh oui, ouvrir un kebab ne se fait pas du jour au lendemain, pour monter un restaurant de ce type, il faut disposer de certaines informations importantes. D’où l’objet de cet article qui vous guide pour ouvrir un kebab.

Les préalables nécessaires pour monter un kebab

Pour ouvrir un kebab, il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme mais vous devez suivre une formation pour obtenir un permis d’exploitation et une formation à l’hygiène alimentaire. Il faudra par la suite prendre des décisions fortes notamment vous démarquer de la concurrence en choisissant le type de kebab que vous allez ouvrir : restauration rapide, Restauration traditionnelle, ou Food truck. Des lors que vous ayez choisi le type de kebab, il vous appartiendra la d’opter pour le travail en indépendant ou en franchise. En France, la majorité des kebabs sont gérés par des indépendants. Autre préalable important à prendre en compte pour réussir votre projet, c’est le choix de l’emplacement de votre futur kebab. Vous pouvez choisir un lieu à proximité des bureaux, des écoles, des transports en commun ou des parkings. Il ne faudra pas également omettre l’étape importante de l’étude de marché pour éventuellement connaître la tendance du marché du kebab.

Réaliser un business plan

Monter un kebab réclame également au départ un investissement important. Pour un kebab en Independent, il faudra près de 20 000 euros pour couvrir le local, le personnel, le mobilier, les matériels, le stock, la décoration, la publicité, les différentes formations sans oublier les coûts d’immatriculation au RCS. Pour la franchise, il faut prévoir beaucoup plus. Il faut donc compter sur l’apport d’une banque, pour cela il faut réaliser un business plan de manière minutieuse pour  optimiser vos chances d’obtenir un financement auprès des banques et autres structures d’investissement. Ce business plan doit mettre en avant les atouts de votre projet par rapport aux concurrents et renseignera éventuellement de sa rentabilité. Vos prévisions financières y seront ainsi dressées.

Les démarches administratives à effectuer

Une fois que vous ayez pris en compte les préalables nécessaires cités en haut ainsi que réaliser votre business plan, c’est le temps de solliciter les autorisations nécessaires pour ouvrir votre kebab. La demande des autorisations et l’immatriculation de votre futur restaurant (entreprise) au niveau du registre du commerce et des sociétés. Pour cela, rendez-vous au niveau du CFE ou centre de formalités des entreprises le plus proche pour vous. Votre dossier y sera directement transmis auprès du greffe du tribunal de commerce, de l’INSEE, de la DIRECCTE, entre autres. Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour ouvrir votre kebab.

A lire aussi

Comment programmer une caisse enregistreuse ? 2

Comment programmer une caisse enregistreuse ?

Une caisse enregistreuse constitue un appareil généralement utilisé dans les commerces tels que les boutiques, les supermarchés, les instituts de beauté, les restaurants, entre autres. Il s’agit d’un outil de gestion de haute importance qui permet à l’utilisateur de pouvoir enregistrer les achats des clients. Une caisse enregistreuse est constituée d’une machine à calculer, d’un […]

Quel est le meilleur statut pour un restaurant ? 3

Quel est le meilleur statut pour un restaurant ?

Vous aimez la cuisine et vous mourrez d’envie de posséder votre propre restaurant ? Toutefois, ouvrir votre restaurant nécessite de passer par des étapes importantes dont la création d’entreprise du point de vue légal et administratif. C’est là qu’il faudra mettre l’accent sur le choix du statut juridique de votre futur restaurant en optant pour celui […]